Jean Poma

Jean Poma

T’es qui ?

Un touche à tout. Relativement déconneur mais sérieux quand il faut. J’aime le contact humain, discuter avec les gens. Mais surtout j’aime observer les gens et les aider à résoudre leurs problèmes.

Ton constat

Aujourd’hui dans le sport, notamment le cyclisme, il y a une volonté de chercher la performance sans se détruire la santé. Technologiquement parlant il y a beaucoup de solutions possibles à mettre en oeuvre maintenant. Mais jusqu’à présent ce qui se fait est soit trop fragile et peu adapté (via des applications sur smartphone) soit il s’agit de bon matériel, mais trop cher et avec des solutions très fermées.

Ta solution

L’idée est de créer une solution hardware et software permettant à tout cycliste de progresser en travaillant sur une étude technique de son activité (trajectoire, gestion de l’effort, etc.). L’objectif est de proposer quelque chose de flexible, adapté et évolutif. La première cible sera sans doute les cyclistes pros, mais nous avons également envie de nous ouvrir aux semi-pros et amateurs dans un deuxième temps. A l’heure actuelle nous sommes en recherche de partenaires (sponsors du monde cycliste, soutien financier…).

Ton histoire avec Cowork

Après avoir gagné le Startup Week-end en décembre 2013, nous sommes venus tourner une vidéo à Cowork. En fait j’avais entendu parler du lieu, mais je n’étais jamais venu. J’ai ainsi découvert qu’il s’y passait pas mal de choses. Je me suis rendu à plusieurs soirées, j’ai discuté avec pas mal de monde et j’ai rejoint Colaunch. Je suis toujours prêt à donner un coup de main et j’essaie de le faire pour Cowork (promo via Twitter par exemple).

Quand t’es pas à Cowork, t’es où ?

Chez moi, au pub ou dans des réunions pour networkers sur Grenoble.

Ton pouvoir magique ?

Gagner plein de followers en peu de temps. Je viens de passer les 850 alors que je n’étais absolument pas sur les réseaux sociaux il y a 6 mois.

Ton pire cauchemar ?

Aller voir les banques (pour mon nouveau projet, je partirais avec des investisseurs et non pas des banques, car cela permet d’avoir un contact direct et humainement c’est quand même autre chose).

3 choses qui font de toi quelqu’un d’unique ?

Mes blagues à 2 balles (inclus mon dernier tumblr « Martine lance sa startup »).
Le « je ne sais quoi » qui fait qu’on se rappelle de moi.
Etre capable de tenir une discussion avec à peu près tout le monde.

Quand est-ce qu’on peut te croiser à Cowork ?

Sur les évènements le soir et, dès que j’en ai les moyens, en journée !

Interview réalisée par Cécilia Pascal

Share this Post: Facebook Twitter Pinterest Google Plus StumbleUpon Reddit RSS Email

Related Posts

Leave a Comment